Identité 101

Vol d'identité − Gardez vos renseignements personnels pour vous-même!

Dans presque tous les pays, des gens gagnent leur vie en usurpant l'identité d'autres personnes. En fait, le vol ou l'usurpation d'identité représente l'un des crimes le plus en croissance au Canada. Des histoires de piratage informatique, de virus informatiques et d'escroquerie sont rapportées dans les nouvelles presque tous les jours. Et, bien que le vol d'identité ne semble arriver qu'aux autres, il peut toucher tout le monde, dont vous.

Plus vous en connaîtrez sur la façon dont le vol d'identité peut survenir, plus il vous sera facile de vous protéger.

Qu'est-ce qu'un vol d'identité?

Un vol d'identité se produit quand quelqu'un se sert de vos renseignements personnels à votre insu et, donc, sans votre consentement. Et les risques peuvent être importants. Lorsque vous faites certaines choses, comme ouvrir une session sur le Web, participer à un concours, devenir membre d'un réseau social ou payer des factures en utilisant des services bancaires en ligne, vous fournissez une foule de renseignements qui peuvent être volés. Cela ne signifie pas que vous ne devez pas faire toutes ces choses, mais que vous devez agir intelligemment et vous protéger.

Quels renseignements un voleur d'identité cherche-t-il à obtenir?

  • Votre nom
  • Votre date de naissance
  • Votre adresse civique
  • Le nom de jeune fille de votre mère
  • Les renseignements contenus dans votre passeport
  • Votre numéro de carte de crédit
  • Votre numéro d'assurance sociale
  • Votre numéro de compte bancaire
  • Votre numéro de permis de conduire
  • Tout autre numéro d'identification personnel (NIP)
  • Tout autre renseignement dont il pourrait tirer avantage

Ce à quoi votre identité peut servir :

  • Obtenir des cartes de crédit et ouvrir des comptes bancaires
  • Faire des achats en ligne et hors ligne
  • Télécharger de la musique, des films et des jeux
  • Payer les frais d'abonnement à des sites Web pour adultes
  • S'adonner à des jeux de hasard en ligne
  • S'abonner à des services de téléphonie cellulaire
  • Louer des véhicules automobiles et réserver des vacances
  • Obtenir un emploi
  • Toucher des prestations gouvernementales

Pas de doute, vous avez beaucoup à perdre. C'est pourquoi il est si important de savoir comment protéger votre identité.

Manières dont votre identité peut être volée

« À cœur vaillant rien d'impossible! ». Si un voleur veut avoir vos renseignements personnels, il fera tout pour les obtenir. Voici comment les voleurs d'identité s'y prennent :

  • Ils prétendent représenter une entreprise honorablement connue et envoient de faux courriels et de faux textes (hameçonnage) ou créent des sites Web frauduleux (mystification) pour vous amener à leur fournir vos renseignements personnels et financiers.
  • Ils récupèrent le contenu de vieux ordinateurs, de serveurs, d'appareils mobiles, de clés USB, etc. pour obtenir de l'information. Lorsque vous vous débarrassez ou faites cadeau d'un matériel désuet, assurez-vous de supprimer d'abord tous vos renseignements personnels au moyen d'une épuration complète.
  • Ils vous épient quand vous utilisez un ordinateur public ou le vôtre dans un lieu public. Chaque fois que vous ouvrez une session dans des sites de réseautage social, faites des transactions bancaires ou naviguez sur le Web en public – en fait, chaque fois qu'on exige de vous un mot de passe ou des renseignements personnels −, assurez-vous que personne ne regarde « au-dessus de votre épaule ».
  • Ils peuvent utiliser des logiciels espions, des logiciels malveillants installés sur des ordinateurs pour obtenir de l'information sur leurs utilisateurs. On trouve plus souvent des logiciels espions dans les ordinateurs publics, mais ils peuvent être installés sur votre ordinateur personnel ou votre téléphone intelligent (par l'intermédiaire de textes), à votre insu, au moyen de courriels ou de téléchargements non sollicités.
  • Ils piratent des réseaux informatiques, des systèmes ou des bases de données et trouvent des moyens de détourner vos courriels personnels vers eux. Certains individus s'amusent à agir de la sorte et, s'ils réussissent, il y a des risques que vos renseignements personnels soient rendus publics.
  • Ils annoncent des emplois qui n'existent pas pour vous inciter à leur envoyer votre curriculum vitae.
  • Ils peuvent utiliser des privilèges propres à certaines entreprises, comme un service de technologie de l'information (TI) qui a accès aux renseignements sur les employés.
  • Ils peuvent aussi procéder à une attaque en force pour deviner des mots de passe courants et utiliser différentes combinaisons pour obtenir les vôtres.
  • Ils naviguent sur des sites de réseautage social ou de rencontre à la recherche de renseignements personnels. Si les réglages de sécurisation ont faibles ou désactivés, ils n'ont pas besoin de chercher à devenir votre « ami » pour obtenir l'accès à de l'information potentiellement sensible qui pourrait servir à effectuer une opération de hameçonnage contre vous ou vos amis.

Rappelez-vous que le monde hors ligne offre à des voleurs astucieux de nombreuses possibilités d'utiliser ensuite vos renseignements personnels en ligne ou hors ligne. Pour vous protéger dans le « monde réel », voici des procédés auxquels des voleurs d'identité peuvent recourir pour voler vos renseignements personnels :

  • Ils fouillent dans votre boîte aux lettres ou les bacs de recyclage à l'extérieur de votre domicile. Assurez-vous de déchiqueter vos relevés de cartes de crédit, idéalement au moyen d'un déchiqueteur, ou toute autre correspondance contenant des renseignements personnels.
  • Ils obtiennent de l'information contenue dans votre porte-monnaie, votre bourse, votre domicile, votre véhicule, votre ordinateur ou votre appareil mobile. Veillez à toujours verrouiller les portières de votre véhicule et à garder vos objets personnels près de vous lorsque vous sortez ou au travail.
  • Ils font des appels téléphoniques en se faisant passer pour des personnes qu'ils ne sont pas (par exemple, un agent digne de confiance ou un agent d'application de la loi), et ils vous demandent des rapports de solvabilité ou le mot de passe donnant accès à votre compte bancaire. D'ailleurs, l'identification de l'appelant ne garantit pas que ce dernier représente une organisation donnée, puisqu'elle peut être falsifiée.
  • Ils trafiquent des guichets automatiques bancaires (GAB) et des terminaux de points de vente afin d'enregistrer les numéros d'identification personnels (NIP) des utilisateurs. Ils peuvent aussi vous épier ou « regarder au-dessus de votre épaule » lorsque vous utilisez un GAB ou payez vos achats au comptoir d'un magasin.

Indices que votre identité est usurpée

Suivez votre intuition si quelque chose ne vous semble pas normal. Beaucoup d'indices peuvent vous révéler que vos renseignements personnels sont utilisés. Par exemple :

  • Vous ne reconnaissez pas les achats ou les retraits apparaissant sur vos factures ou relevés de compte.
  • Votre banque ou la société émettrice de votre carte de crédit vous informe de transactions suspectes.
  • Vous recevez des factures correspondant à des comptes que vous n'avez pas ouverts.
  • Vous recevez vos factures ou vos relevés de carte de crédit en retard ou vous ne les recevez pas du tout (ils pourraient avoir été redirigés ailleurs).
  • Un créancier ou une agence de recouvrement communique avec vous au sujet de dettes dont vous n'avez aucune idée.
  • Votre limite de crédit augmente sans que vous l'ayez demandé (à noter que certaines institutions financières le font automatiquement).
  • Vous découvrez qu'un créancier a obtenu un privilège sur votre propriété afin de recevoir le paiement d'une dette contractée à votre nom au sujet de laquelle vous ne connaissez rien.

Que faire si vous êtes victime d'un vol d'identité?

Si, pour quelque raison que ce soit, vous croyez ou suspectez que vos renseignements personnels ont été découverts, faites ce qui suit le plus rapidement possible :

  • Appelez votre service de police et conservez le numéro de référence du rapport.
  • Téléphonez à votre banque (composez le numéro de téléphone apparaissant au dos de votre carte client).
  • Téléphonez à la société émettrice de votre carte de crédit (composez le numéro de téléphone apparaissant au dos de votre carte).
  • Téléphonez aux agences d'évaluation du crédit (celles qui établissent votre cote de solvabilité) et dites-leur d'apposer une alerte de fraude sur votre rapport de solvabilité :
    • Equifax − 1-866-779-6440
    • Trans Union − 1-877-525-3823 (Résidants du Québec − 1-877-713-3393)
  • Téléphonez à Service Canada au 1-800-O-Canada si l'un de vos numéros d'identification personnels émis par le gouvernement fédéral a été découvert (par exemple, votre numéro d'assurance sociale ou le numéro de votre passeport). Si vous croyez que le numéro de votre permis de conduire ou de votre carte d'assurance maladie a été découvert, communiquez avec le ministère des Transports ou le ministère de la Santé de votre province ou territoire.
  • Communiquez avec la Société canadienne des postes en composant le 1-866-607-6301, si vous ne recevez pas tout votre courrier.
  • Téléphonez au Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501 ou consultez le site Web http://www.antifraudcentre-centreantifraude.ca/ pour déclarer tout incident d'escroquerie ou de fraude.
  • Consignez par écrit tous les gestes que vous faites pour rétablir votre réputation et corriger votre dossier de crédit.
  • Recherchez les numéros sur les relevés imprimés (si vous avez perdu votre carte de crédit, vous ne l'avez plus comme source d'information).

Que se passe-t-il après un vol d'identité?

En plus de l'inconvénient d'avoir à fermer des comptes et à en ouvrir de nouveaux, le vol d'identité peut avoir des répercussions plus graves :

  • Des factures, des frais, des chèques sans provision et des impôts;
  • Le rétablissement de votre nom;
  • Une mauvaise réputation, si votre nom n'est pas rétabli;
  • Une mauvaise cote de crédit – qui pourrait rendre difficile l'obtention d'un emploi ou d'un crédit;
  • Des problèmes émotifs causés par le sentiment d'avoir été violé dans votre intimité et d'en vivre les conséquences.

Si, par malheur, vos renseignements personnels ont été découverts, la meilleure chose à faire après avoir pris les mesures immédiates est d'en apprendre le plus possible sur la façon de vous protéger à l'avenir. Tout comme vous ne cesseriez pas de conduire votre véhicule après un accident, il y a fort à parier que vous n'arrêterez pas d'utiliser un ordinateur après avoir été victime d'un vol d'identité. Mais assurez-vous de prendre toutes les précautions nécessaires lorsque vous utilisez votre ordinateur, votre téléphone ou d'autres appareils par la suite.

Conseils pour protéger votre identité en ligne

La façon la plus facile d'éviter un vol d'identité? Faites en sorte qu'il ne se produise pas. Gardez à l'esprit en tout temps les conseils suivants pour vous protéger :

  • Avant de divulguer des renseignements personnels, prenez garde à ce que vous transmettez par courrier électronique et sur les sites de réseautage social, par exemple votre numéro de téléphone cellulaire, votre adresse civique, votre ville, votre lieu de travail, une indication que vous n'êtes pas chez vous et d'autres détails révélateurs.
  • Si l'on vous demande des renseignements personnels, cherchez à savoir comment ils seront utilisés et pourquoi ils sont nécessaires.
  • Ne fournissez que les renseignements nécessaires.
  • Choisissez des mots de passe forts. N'utilisez pas des mots simples ou vos noms favoris, comme celui de votre enfant ou le nom de jeune fille de votre mère. Essayez une combinaison de majuscules et de minuscules, de chiffres et de symboles. Vous seriez étonné du nombre de personnes utilisant des mots de passe faciles à trouver, comme « 12345 » ou simplement « mot de passe ».
  • Changez souvent vos mots de passe et mémorisez-les. Ne les conservez pas dans votre portefeuille, votre ordinateur ou votre appareil mobile.
  • N'utilisez jamais des fonctions automatiques d'ouverture de session qui sauvegardent votre nom d'utilisateur et votre mot de passe. Prenez le temps d'entrer votre mot de passe à l'ouverture de chaque session.
  • Ne divulguez votre numéro d'assurance sociale (NAS) qu'avec très grande prudence – c'est une clé d'accès à votre identité et à vos rapports de solvabilité.
  • Utilisez votre numéro de carte de crédit en ligne seulement si vous savez que l'entreprise avec laquelle vous faites affaire jouit d'une bonne réputation et que son site Web est sécurisé.
  • Si vous utilisez le courrier électronique, assurez-vous que la connexion est sécurisée, une caractéristique disponible auprès de tous les fournisseurs importants de services Internet.
  • Utilisez une vérification « en deux étapes » pour accéder à des services Web, si cette fonction est disponible. Les services qui recourent à une vérification en deux étapes vous demandent d'abord votre mot de passe, puis ils vérifient votre identité au moyen d'un canal distinct, par exemple d'un message texte (ou texto) sur votre téléphone.
  • Au lieu d'ouvrir des comptes avec un nom d'utilisateur et un mot de passe différents sur de nombreux sites, utilisez des comptes existants autant que possible. Vous pouvez accéder à de nombreux services en utilisant votre compte actuel de Facebook, Twitter ou OpenID. Vous n'avez donc pas à mémoriser un nouveau mot de passe ni à utiliser un mot de passe existant à un autre site.
  • Ne répondez pas à des courriels suspects et ne cliquez sur aucun hyperlien dans des courriels douteux. N'ouvrez jamais une pièce jointe provenant d'un pourriel ou d'un expéditeur que vous ne connaissez pas. Assurez-vous d'utiliser un anti-logiciel espion et qui est à jour.
  • Soyez toujours sur vos gardes lorsque vous recevez des courriels d'institutions financières, de fournisseurs de services Internet et d'autres organisations qui vous demandent de leur fournir des renseignements personnels en ligne. En cas de doute, communiquez directement avec l'organisation et demandez qu'on vérifie le courriel.
  • Ne faites des achats en ligne qu'auprès d'entreprises que vous considérez dignes de confiance.
  • Videz votre cache après avoir fait des transactions bancaires ou des achats en ligne afin de vous assurer que des renseignements personnels ne sont pas stockés dans votre ordinateur. Voici des exemples de la manière de procéder :
    • Dans Firefox, allez à Outils > Supprimer l'historique récent.
    • Dans Internet Explorer, allez à Outils > Options Internet > Supprimer l'historique de navigation en quittant le navigateur.
    • Dans Chrome, allez à l'icône de clé à molette dans le coin supérieur droit. Cliquez sur l'onglet « Effacer les données de navigation ».
  • Ne laissez jamais votre ordinateur portable dans votre véhicule ou à un autre endroit où il serait facile de le voler.
  • Assurez-vous que votre ordinateur est pourvu d'un pare-feu et que ce dernier est activé. Installez ou mettez à jour votre logiciel antivirus, et désactivez le partage de fichiers afin de protéger les informations contenues dans votre ordinateur. Si vous ne savez pas comment procéder, vous pourriez demander à un professionnel de le faire pour vous.
  • Gardez à l'esprit que les réseaux locaux Wi-Fi dans des lieux publics, comme des cafés Internet, des bibliothèques ou des aérogares, ne sont pas sécurisés. N'envoyez jamais de renseignements personnels par un réseau Wi-Fi public et désactivez la connexion lorsque vous ne l'utilisez pas.
  • Configurez votre réseau public Wi-Fi à la maison à l'aide d'un mot de passe d'administrateur et d'autres mesures de protection, comme le chiffrement. Évitez d'attribuer au réseau une identification qui se rapporte à vous de façon évidente, comme votre numéro de téléphone, votre adresse civique ou votre nom de famille.
  • Avant de vendre votre ordinateur ou votre appareil mobile ou de vous en défaire, effacez complètement le disque dur pour supprimer vos fichiers, vos photos personnelles et toute autre information stockée, au moyen d'un logiciel d'écrasement des données ou de réécriture. Vous pouvez acheter un logiciel semblable ou recourir aux services d'un professionnel. Mieux encore, détruisez le disque dur ou l'appareil.

Si vous voulez en savoir davantage sur les façons de vous protéger contre la fraude en ligne, consultez le site Web du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.

Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada peut vous fournir de plus amples renseignements sur la protection contre les menaces en ligne, contre les pourriels ou encore sur la manière de protéger votre vie privée.

Date de modification :