Cinq façons dont les cybercriminels s’y prennent pour voler vos renseignements personnels

Le 16 octobre 2018

Vous avez probablement entendu parler de vol d’identité dans les bulletins de nouvelles. Mais de quoi s’agit-il vraiment et quels en sont les risques pour vous, votre famille ou votre entreprise?

Le vol d’identité survient quand une autre personne utilise vos renseignements personnels sans que vous le sachiez. Des gens peuvent essayer d’obtenir vos renseignements de base, comme votre nom, votre date de naissance et votre numéro d’assurance sociale, afin de se faire passer pour vous. Ils pourraient aussi rechercher des moyens d’accéder à vos renseignements bancaires sécurisés.

Voici cinq façons courantes – et étonnantes – par lesquelles les cybercriminels tentent d’obtenir cette information et des astuces pour les en empêcher :

1. Les sondages et les jeux

Vous a-t-on déjà demandé de répondre à des questions ou de jouer à un jeu qui consistait à révéler le nom de jeune fille de votre mère, la rue où vous avez grandi, votre professeur préféré ou votre premier animal domestique?

Ces questions peuvent sembler inoffensives, mais en fournissant cette information sur des sites inconnus ou en la publiant dans les médias sociaux, vous partagez en fait certaines des réponses aux questions de sécurité typiques utilisées, entre autres, par les banques. Ces réponses peuvent ensuite servir à accéder à votre compte au moyen d’un « mot de passe perdu » ou d’autres mesures de sécurité. Vous feriez mieux de ne pas révéler cette information.

2. Les anciens appareils

Savez-vous où se trouvent actuellement tous vos vieux téléphones intelligents, tablettes et ordinateurs? Vous les avez peut-être remplacés ou envoyés au recyclage, mais si vous n’avez pas supprimé tous vos renseignements personnels enregistrés sur ces appareils, on pourrait s’en servir contre vous.

Les cybercriminels analysent le contenu des vieux ordinateurs, serveurs, appareils mobiles ou clés USB dans l’espoir d’y trouver cette information. Lorsque vous vous défaites d’un vieil appareil, assurez-vous d’effacer toutes vos données personnelles. Dans le cas d’un appareil mobile, il suffit de le réinitialiser pour restaurer les réglages d’usine. Sur un ordinateur, vous pouvez reformater le disque dur. Consultez le mode d’emploi de votre appareil pour obtenir de plus amples renseignements.

3. Les fausses offres d’emploi

Si vous êtes sur le marché du travail, méfiez-vous : n’envoyez pas votre CV à n’importe qui. Ce type de document est une mine de renseignements personnels qui peuvent être utilisés pour voler votre identité ou accéder à vos renseignements et à votre argent en ligne.

Avant de postuler un emploi, assurez-vous que l’entreprise en question est honnête et que l’adresse électronique et le numéro de téléphone sont valides. Et n’inscrivez dans le document que les renseignements personnels que vous êtes tenu de fournir. N’y indiquez pas votre adresse personnelle, votre date de naissance, votre numéro de permis de conduire, vos renseignements bancaires, ni votre numéro d’assurance sociale (NAS). Vous devez uniquement fournir cette information à l’employeur APRÈS qu’il vous a offert un poste et que vous l’avez accepté.

4. Les médias sociaux et les sites de rencontre

Les paramètres de certains réseaux sociaux font en sorte que vous pourriez inviter un cybercriminel dans votre groupe d’amis ou de connaissances simplement en l’acceptant dans celui-ci. Méfiez-vous des demandes d’« amitié » provenant de personnes que vous ne connaissez pas.

Même s’ils ne font pas partie des groupes sociaux, les cybercriminels parcourent les sites de réseautage social ou les sites de rencontre à la recherche de renseignements personnels partagés publiquement. Pour vous protéger, modifiez les paramètres de sécurité de votre profil afin de préserver le plus possible la confidentialité de votre information personnelle ou sensible.

5. Autres ruses utilisées hors ligne

Il existe d’autres moyens d’obtenir votre information personnelle dans le monde réel. Quand vous utilisez un ordinateur public ou votre propre ordinateur dans un espace public, les cybercriminels peuvent regarder par-dessus votre épaule afin de tenter de voir, puis de mémoriser votre mot de passe ou votre NIP. Ils peuvent vous écouter lorsque vous donnez votre carte de crédit ou vos renseignements bancaires par téléphone (ou lorsque vous utilisez l’assistant vocal de votre appareil). Ils pourraient même fouiller dans votre boîte aux lettres ou dans le bac de recyclage à l’extérieur de votre domicile.

Chaque fois que vous vous connectez à des sites de réseautage social, que vous faites vos opérations bancaires ou que vous naviguez sur le Web en public, assurez-vous que personne ne regarde par-dessus votre épaule ou ne vous écoute. Et déchiquetez tous vos documents papier avant de les sortir pour la collecte.

Pour plus d’information sur le vol d’identité et les mesures à prendre pour le prévenir, visitez le site https://www.pensezcybersecurite.gc.ca/cnt/prtct-yrslf/prtctn-dntty/index-fr.aspx.


Suivez Pensez cybersécurité sur Twitter, Facebook et Instagram.


Commentaires

En soumettant un commentaire, vous acceptez que Sécurité publique Canada recueille le commentaire et le publie sur ce site (politique sur les commentaires du carnet Web).



Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires pour cette entrée.

Date de modification :