Protégez-vous et signalez les escroqueries

Le 12 mars 2018

Pensez cybersécurité vous offre des conseils pour vous protéger contre les cybermenaces. Mais que devez-vous faire si vous êtes victime d’un cyberincident? Les mesures à prendre dépendront de sa nature.

L’hameçonnage, dont l’hameçonnage par message texte – où un fraudeur fait semblant de représenter une entreprise ou un organisme gouvernemental – est l’une des formes d’escroqueries les plus répandues au Canada. Prenons par exemple les escroqueries qui semblent provenir de l’Agence du revenu du Canada (ARC). La victime est parfois avisée qu’elle doit une somme élevée qu’elle doit payer sous peine d’être arrêtée par la GRC. Parfois, la victime est invitée à cliquer sur un lien pour accepter un remboursement. D’autres sont simplement incitées à suivre un lien pour revoir des changements à leurs renseignements ou remplir un formulaire de renseignements personnels.

Si vous doutez de la légitimité d’un message, n’y répondez pas! Visitez le site Web de l’organisme ou appelez-le directement pour vérifier l’authenticité de l’information que vous avez reçue. Comme la plupart d’entre nous avons déjà reçu des messages frauduleux semblant provenir de l’ARC et exigeant un paiement aux fins d’impôts, l’ARC offre les conseils suivants :

Si vous recevez un appel, un message texte ou un courriel vous avisant que vous devez de l’argent à l’ARC ou que vous recevrez un remboursement ou un paiement de prestations, ouvrez une session ou créez un compte dans Mon dossier ou Mon dossier d’entreprise pour vérifier l’état de vos impôts, ou composez le 1-800-959-8281 pour joindre la ligne des demandes de renseignements sur l’impôt des particuliers.

Si vous être victime d’une escroquerie, vous pourriez devoir prendre plusieurs mesures :

  1. Signalez la fraude à votre service de police locale;
  2. Si vous vous êtes fait voler votre numéro d’assurance sociale, communiquez avec Service Canada au 1-800-206-7218;
  3. Signalez les escroqueries au Centre antifraude du Canada de la GRC. On vous demandera d’ouvrir une session à l’aide d’un partenaire de connexion (c.-à-d. votre banque) ou d’une CléGC (comme vous le faites pour votre dossier de l’ARC). Cette procédure permet d’assurer votre sécurité lorsque vous signalez une escroquerie. Vous pouvez aussi communiquer avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501.

Les fraudeurs ont recours à des tactiques semblables lorsqu’ils prétendent représenter une banque ou une société de cartes de crédit. Vous recevez un courriel ou un message texte d’une banque avec laquelle vous ne faites pas affaire vous demandant de revoir votre relevé. C’est facile de reconnaître un message d’hameçonnage lorsqu’il ne provient pas de notre banque habituelle. Cependant, si vous pensez que le message pourrait bel et bien provenir de votre banque, n’y répondez pas; communiquez directement avec la banque ou ouvrez une session à partir de son site Web ou de son application (bien sûr, en utilisant une connexion Internet sécurisée ) pour vérifier l’authenticité du message. N’oubliez pas non plus de signaler les messages hameçonnage à votre banque.

Pour en savoir plus sur les cyberincidents et leur signalement, visitez le site Web du Centre canadien pour la cybersécurité .


Suivez Pensez cybersécurité sur Twitter, Facebook et Instagram.


Commentaires

En soumettant un commentaire, vous acceptez que Sécurité publique Canada recueille le commentaire et le publie sur ce site (politique sur les commentaires du carnet Web).



Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires pour cette entrée.

Date de modification :