Trois façons d’assurer votre cybersécurité en travaillant à la maison

Le 30 avril 2020

En raison de l’actuelle pandémie de la COVID-19, un grand nombre de Canadiens travaillent de la maison. Les cybercriminels sont toujours à l’affût de nouvelles façons de profiter des vulnérabilités de sécurité, c’est pourquoi il est important d’assurer la cybersécurité de son domicile afin de ne pas être victime d’une cyberattaque.

Les Canadiens sont vulnérables aux cyberattaques qui risquent de les rendre victimes d’un vol d’identité, de leurs renseignements personnels et de leur argent.

Dans les milieux de travail où vous pouvez apporter vos propres dispositifs électroniques, ce ne sont pas uniquement vos renseignements personnels qui sont à risque lorsque vous faites du télétravail, mais également ceux de l’organisation pour laquelle vous travaillez.

Pour vous protéger et protéger votre organisation en travaillant de la maison, suivez les conseils ci-dessous…

Utilisez un logiciel anti-programmes malveillants (contre les maliciels)

Les maliciels, ou programmes malveillants, sont des outils fréquemment utilisés par les cybercriminels pour s’emparer des renseignements personnels de leurs victimes. Ils incitent les victimes à télécharger un logiciel ou à ouvrir un fichier qui, bien qu’il semble tout à fait légitime et inoffensif, infecte ses systèmes et s’empare des données qu’il contient.

Comment pouvez-vous vous protéger contre ces attaques? Grâce à un logiciel anti-programmes malveillants.

Les organisations doivent installer ces logiciels sur tous les appareils connectés à leur réseau. Si vous utilisez votre propre appareil pour le travail, vous devez installer un logiciel anti-programmes malveillants. Et bien sûr, il est important d’appliquer toutes les mises à jour dès qu’elles sont disponibles.

Améliorez la sécurité de votre réseau Wi-Fi

Votre réseau Wi-Fi à la maison est un élément clé de votre cybersécurité. Voici comment assurer la sécurité de votre réseau sans fil à domicile. Un des moyens les plus simples est de changer le mot de passe par défaut fourni avec votre routeur. Assurez-vous ensuite de créer une phrase de passe ou un mot de passe robuste.

Attention aux menaces d’hameçonnage et de harponnage

Le harponnage ressemble à l’hameçonnage, car dans les deux cas, il s’agit d’un message encourageant les victimes potentielles à dévoiler leurs données personnelles, mais les attaques de harponnage se font à plus petite échelle et sont plus ciblées. Les cybercriminels utilisent des renseignements précis sur une entreprise ou des employés pour concevoir un courriel crédible de harponnage. Souvent, ces renseignements sont tout simplement accessibles sur le site Web ou les comptes de réseaux sociaux de l’entreprise.

Par exemple, un cybercriminel peut créer un compte de messagerie pour se faire passer pour un gestionnaire ou un collègue. Ainsi, le cybercriminel vous demandera de cliquer sur un lien, de télécharger un logiciel ou d’effectuer une tâche, comme acheter des cartes-cadeaux ou lui envoyer des renseignements précis.

Si vous travaillez à la maison, la messagerie électronique est votre principal outil de communication. Si vous n’êtes pas prudent, vous serez vulnérable aux tentatives d’hameçonnage.

Surveillez bien les courriels que vous recevez. Si vous recevez un message qui semble suspect, pensez-y à deux fois avant d’ouvrir un fichier joint, de cliquer sur un lien ou de répondre au message.

Conclusion

Il est extrêmement important de toujours assurer votre cybersécurité, et c’est plus important que jamais dans la situation actuelle. Assurez-vous de mettre en pratique ces conseils pour assurer la cybersécurité de votre domicile!


Suivez Pensez cybersécurité sur Twitter, Facebook et Instagram.


Commentaires

En soumettant un commentaire, vous acceptez que Sécurité publique Canada recueille le commentaire et le publie sur ce site (politique sur les commentaires du carnet Web).



Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires pour cette entrée.

Date de modification :